Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche. Quand l’un avance, l’autre veut le dépasser. Et moi, comme un imbécile, je marche...   Raymond Devos
 
 
 
 

11-10-2020 Cit'Art La Gardiole

Lieu : Fabrègues 2020_citart_20201011_134910.jpg
Date : 11 octobre 2020
Responsable :  Marie-Christine Laures
Co-organisateurs : Nathalie Riquet
Claude Giger
participants : 34

 


Lors de cette randonnée, initialement prévue le 15 mars 2020 et annulée pour cause de COVID, nous avons pu profiter d’une journée bien ensoleillée, mais très ventée ; les moustiques rencontrés lors de la reconnaissance ne faisaient pas le poids et aucun ne nous a importuné, ouf !

Partis de bon matin du parking « Georges Brassens » de Clermont l’Hérault, nous avons pu démarrer cette randonnée vers 9h30 du « parking de la tortue », déjà pas mal rempli par les véhicules de nombreux sportifs et promeneurs venus profiter de ce site très prisé. Nous avons cheminé sur de larges pistes DFCI parmi les pins et les plantes méditerranéennes, des chemins plus discrets, profonds, un petit raidillon, seule petite difficulté mais très courte, profité de la vue sur le côté terre qui se profilait jusqu’aux Cévennes ; au détour d’une clairière rencontré les vestiges de « la bergerie neuve ». L’intérêt de cette destination était également six citernes DFCI savamment graffées par des artistes de street art, réparties sur ce parcours du Massif de La Gardiole, que chacun a pu découvrir et photographier selon ses goûts, nécessitant de nombreux arrêts.

La pause méridienne s’est faite en arrivant en haut sur une piste d’atterrissage, où dominent deux citernes verticales, chacun trouvant un endroit pour se restaurer à l’abri du vent.

A la reprise, nous marchions du côté opposé du massif et avons pu admirer la vue imprenable sur la mer et les étangs, situer des villages que nous n’avons pas l’habitude de voir de si haut…  Le groupe était assez espacé, ceci n’étant pas tant dû aux consignes de distanciation, mais plutôt au rythme de chacun et à son intéressement pour les choses à voir. Avant de quitter le côté mer, nous avons été jusqu’à la tour de guet pour profiter d’une vue à 360 ; en redescendant, nous avons fait un détour par un petit sentier étroit, tout en bas de deux collines, la « combe fourche », qui a été bien apprécié par les marcheurs.

Le retour au parking s’est fait sur la large piste DFCI, chacun à son rythme. A l’arrivée, Nathalie a exprimé au nom des 3 co-organisateurs le voeu que cette rando facile ait plu au plus grand nombre, comme il nous a plu de vous la proposer, en tenant compte du nombre de participants.

Pour ma part, novice en la matière, je remercie Nathalie (qui a couru partout pour rassembler le groupe)  et Claude (qui a assuré dans son rôle de serre-file) de m’avoir permis de reconnaître et organiser cette rando !


Date de création : 18/11/2020 - 14:26
Dernière modification : 25/02/2021 - 16:24
Catégorie : Compte-rendu rando - Randonnées 2020-2021
Page lue 1180 fois