Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche. Quand l’un avance, l’autre veut le dépasser. Et moi, comme un imbécile, je marche...   Raymond Devos
 
 
 
 

02-06-2019 Ravin des Arcs

Lieu : Ravin des Arcs 2018_ravin_des_arcs_2019-06-02_12-09-35.jpg
Date : 2 juin 2019
Responsable : Randonneurs
Gangeois
Co-organisateur : Gérard Fontaine
participants : 15
   

 


Treize personnes sont au rendez-vous à Clermont l’Hérault. Dès le départ, le convoi des trois voitures fait la "Patrouille de France" : Michel file chez lui prendre ses lunettes de soleil oubliées et Brigitte retourne au parking récupérer son téléphone posé bien en évidence dans la voiture restée là. Remise en formation de vol, nous récupérons en route Laurent et Martine, puis direction le bord de l’Hérault, où nous trouvons à l’heure dite (bon nez de Gérard qui a senti l’anticipation du quart d’heure Clermontais) vingt de nos amis Gangeois.

La sortie sera à la hauteur de l’accueil des Cévenols. Guidés par Chantal et Daniel, nous empruntons une ancienne route inachevée, dans la Combe Pluvieuse, pour accéder à des sentiers sauvages, avec passages en balcon surplombant les gorges du Lamalou, offrant des points de vue magnifiques sur la Séranne et les alentours.

En chemin, pour ceux qui le souhaitent, possibilité d’accéder à une grotte, ainsi que par une échelle, à une majestueuse baume où nichent martinets et corneilles. Michel notre "alpiniste-avocat" au barreau de l’échelle, se sentira bien seul, un moment, pour gravir les échelons de sa curiosité !

Nous amorçons la descente vers le Lamalou. En chemin, Lucette, cascadeuse du jour, se fera une belle frayeur en chutant.  Résultat de l’opération : lèvre percée par les dents et recollée, après un passage aux urgences dès le retour à Ganges !

Arrivée au bord du Lamalou où la hauteur d’eau freinera l’ardeur de beaucoup pour admirer la curiosité géologique du lieu. Seuls, Didier, Laurent, Jean-Pierre, Gérard, les aventuriers du jour, iront à la recherche de l’Arche Perdue !

gf_musique.png
Tin   TinTin   Tin...  Tin   TinTin...

Jean-Pierre saura se mouiller pour arriver au but !

Ensuite, remontée vers les sommets où, à mi-pente, le bivouac à l’ombre d’une clairière sera le bienvenue, et où les "MÈLOKOS" ne manqueront pas ! La reprise sera un peu raide pour certains (nes).

Ce sera ensuite la descente vers l’Hérault par la Combe des Mûriers. Nous longeons un moment le fleuve rive gauche et arrivons aux voitures. Là, nous attend un comité d’accueil des plus sympathiques : tables garnies de plats de crêpes et gâteaux, confectionnés par nos hôtes, et humidifiés avec du cidre bouché et jus de fruits.

Michel, se fera un copain avec un Péruvien, en trinquant avec lui. En effet, ce brave homme, maîtrisant difficilement le Français lui a ramené ses clés tombées de sa poche au départ de la rando ! Moralité : malgré la barrière de la langue, avec des mots clé, c’est le Pérou ! Partage et convivialité étaient au rendez-vous de cette journée, c’est la formule gagnante pour que, d’un commun accord, nous en inscrivions d’autre sur le livre des recettes !


Date de création : 07/06/2019 - 19:28
Dernière modification : 29/06/2021 - 10:02
Catégorie : Compte-rendu rando - Randonnées 2018-2019
Page lue 1266 fois