Sauf exception, une photo se prend en mode paysage, même avec un téléphone !   Tonton
 
 
 
 

13-06-2021 Le Montahut

Lieu : Cambon 2020_montahut_20210613_135210.jpg
Date : 13 juin 2021
Responsable : Gérard Fontaine
Co-organisateurs :
participants : 11

7h30, onze personnes sont présentes au rendez-vous sur le parking d’Hyper U, celui de la gare rendu indisponible jusqu’en décembre pour cause du rapatriement de la brocante qui se tient habituellement à la zone des Tannes Basses. Direction la montagne où une température plus clémente qu’en plaine est annoncée. Ce sont donc sept filles et quatre garçons qui s’élancent encore une fois au pas d’un escargot endormi, présage d’une journée qui s’annonce "tranquilleu" ! Premier indice : Hélène "Nébian", envoûtée par le doux gazouillis de la rivière Agout qui coule en contrebas, "tirera" à gauche vers ses rives verdoyantes, au lieu de filer à droite vers les hauteurs !

La progression en sous-bois de magnifiques hêtraies, laissant par instants entrevoir un spectacle de prairies et de collines fleuries, ravit tout ce beau monde. Quelques "saute-clôtures" permettent de faire un peu de gym, surtout à Martine "marche nordique" qui se rend compte que ses jambes ont du raccourcir avec le temps ! Puis, de bonnes pistes nous amènent aux ruines de la vénérable église Saint Pierre de l’Espinouse, lieu de repos équipé de tables de pique-nique.

"Zanecdotes" :

- « C’est ici qu’on mange ? »
- L’animateur : « On va marcher encore un peu, il n’est qu’onze heures et demie... » On sent qu’une douce violence s’est infiltrée dans la troupe : vite, il faut repartir, sinon c’est la sieste assurée ! Est-ce l’altitude, l’amie Claudine "CAF" se lance à raconter des histoires qui font vibrer mes chastes oreilles, et que mon éducation ne me permet pas de "zanecdoter" !
- Martine "marche nordique" enchaînera elle aussi sur le même sujet : MAIS QUE FAIT LA POLICE ?

Tout cela nous amène à la pause "miam", toujours à la hauteur de nos espérances, bien installés à l’ombre du sous-bois. Petit bémol : les tiques elles aussi sont ravies de nous accueillir ! Après la pause réglementaire, notre périple débouche plein sud, sous le Montahut dont les pentes sont colorées du jaune d’or des genets et où, comme promis, une vue magnifique sur la vallée du Jaur et plus encore, s’offre aux marcheurs, subjugués par toute cette beauté que seule la nature sait peindre.

On retrouve à nouveau la quiétude de la forêt, puis, une pause bienvenue au refuge des Bourdils, accueillis par sa gardienne Françoise. On pourra aussi y remplir les gourdes d’une eau bien fraîche à la source située en contrebas.

"Zanecdote" :

Thierry manque de peu de nous faire un dégât des eaux en tirant malencontreusement sur le tuyau collecteur caché sous la végétation ! Ouf, après quelques minutes, on retrouve enfin l’autre bout ! On pourra dire de Thierry : "c’est le gars des eaux !" Après une longue progression sur la piste forestière des crêtes, c’est la descente graduelle vers Cambon.

"Zanecdote" :

Thierry : « c’est une descente palliative ! » Hé oui, c’est la fin… d’une superbe journée passée avec des personnes de bonne compagnie. Merci à vous toutes et tous.


Date de création : 31/07/2021 - 17:02
Dernière modification : 31/07/2021 - 17:32
Catégorie : Compte-rendu rando - Randonnées 2020-2021
Page lue 736 fois